LAB Resource Centre

MISE À JOUR AU SUJET DU COVID 19 :

Le Conseil consultatif des terres continuera autant que possible de maintenir ses services habituels malgré l’épidémie de coronavirus. Cependant, afin de minimiser le risque de propagation du virus et pour assurer la sécurité des Premières Nations et de notre personnel, nous ne participerons à aucune réunion en personne avant la mi-avril. Nous tenons à rassurer les Premières Nations que les ententes de financement et les systèmes de paiement pour les Premières Nations régies par un code foncier continueront de fonctionner de manière habituelle. Notre personnel sera disponible autant que possible par voie électronique ou par téléphone (veuillez consulter l’onglet « Contactez-nous » du présent site Web à ce sujet).

Tansi · Welcome · Shé:kon · Pjil’asi · Wha Chii Ya · Tan Kahk · Bienvenue

Nous vous remercions de votre visite sur le site Web entièrement redessiné du Conseil consultatif des terres (CCT) et du Centre de ressources sur la gestion des terres des Premières Nations Inc. (CR). Nous sommes heureux d’offrir une gamme complète de documents d’information et de matériel de formation à toutes les personnes qui souhaitent en savoir plus sur l’historique Accord-cadre relatif à la gestion des terres des Premières Nations.

Au cours des deux dernières décennies, l’Accord-cadre a permis de reconnaître les droits inhérents des Premières Nations à gouverner leurs terres, leur environnement et leurs ressources. Les Premières Nations peuvent remplacer 25 % de la paternaliste Loi sur les Indiens par leurs propres lois. Ce sont des réalisations importantes et nécessaires dans le cadre du processus de décolonisation.

Le CCT et le CR se sont engagés à faire en sorte que cette possibilité soit accessible à toutes les Premières Nations intéressées et à aider les communautés intéressées à atteindre leurs objectifs de gouvernance foncière dans le contexte de l’Accord-cadre.

Jingle Dress Icon

Découvrez le cct

Nous avons représenté dans le logo du CCT le magnifique paysage canadien d’un océan à l’autre. À gauche, une représentation des montagnes Rocheuses, des forêts luxuriantes de la Colombie-Britannique et des profondes eaux turquoises de la côte de l’océan Pacifique..

Le centre représente les plaines canadiennes alors que le coucher du soleil, ou une vague de lumière, enveloppe une habitation traditionnelle des peuples autochtones des plaines, le tipi.

About the Tipi

L’illustration de la dernière lettre est une représentation de la très vielle chaine des Appalaches et de l’océan Atlantique. Dans la partie supérieure du B, le soleil et la lune se sont levés à l’Est.

Message du président

Robert Louie, président du Conseil consultatif des terres

Lemlum / bonjour, Ihask Seemu, je suis Robert Louie, président du Conseil consultatif des terres des Premières Nations. C’est un honneur et un plaisir d’occuper ce poste depuis la création de ce conseil.

La vision originale du Conseil consultatif des terres était d’aider les Premières Nations à créer un avenir meilleur pour nos peuples respectifs. C’est encore notre vision à ce jour, car nous sommes les gouvernements et les décideurs légitimes, et ne sommes plus des pupilles de la Couronne.

Le CCT a travaillé avec diligence avec les Premières Nations pour affirmer et mettre en œuvre nos propres compétences, pour revendiquer nos droits inhérents de gouvernance et pour rebâtir nos nations. C’est notre aspiration, ce sont nos objectifs, c’est notre réalité afin de tracer la voie pour les Premières Nations selon notre propre vision.

Au cours des 20 dernières années, nous avons réussi à remplacer une grande partie de la Loi sur les Indiens par nos propres lois. Nous exerçons maintenant nos propres compétences et développons continuellement nos politiques de bonne gouvernance.

Le Conseil consultatif des terres a toujours été composé de dirigeants des Premières Nations qui ont assumé la gouvernance de leurs terres et qui continuent d’être à la fine pointe de l’expérience et des connaissances permettant de procéder à la décolonisation communauté par communauté. Je suis convaincu que le Conseil consultatif des terres et toutes les communautés opérationnelles d’un océan à l’autre continueront de surmonter l’adversité et de tracer la voie à de nombreuses autres Premières Nations qui auront ainsi la possibilité de reprendre leur rôle de décideurs concernant la gestion des terres et des ressources de leurs communautés respectives.

Nous avons indéniablement prouvé que grâce à l’Accord-cadre relatif à la gestion des terres des Premières Nations, nous pouvons réussir et accomplir de grandes choses. Je suis fier de chaque communauté signataire qui chemine avec nous. Pour la première fois en plus de 150 ans, des communautés changent radicalement la façon de gouverner leurs terres, marquant ainsi l’histoire, ce qui constitue tout un exploit.

Je tiens à vous remercier d’avoir visité le site Web nouvellement redessiné du Conseil consultatif des terres et du Centre de ressources. Cette page est consacrée à l’historique des membres passés et actuels du conseil, aux communiqués de presse et aux divers services que nous offrons.

Vous trouverez sur ce site les récits de membres du conseil d’administration qui sont des leaders et qui ont des racines profondes dans chacune de leurs communautés opérationnelles régie par un code foncier. Collectivement, ce conseil représente des décennies d’expérience politique et pratique concernant tous les aspects de l’Accord-cadre relatif à gestion des terres des Premières Nations.

Veuillez prendre le temps d’explorer le site. Le Conseil consultatif des terres s’est engagé à partager nos histoires et nos pratiques exemplaires et à soutenir chaque Première Nation souhaitant entreprendre cette démarche inspirante.

Lemm lemm/ Merci

Premières Nations signataires

Les Premières Nations signataires de l’Accord-cadre forment un vaste et précieux réseau de soutien, d’innovation et d’expérience en matière de gouvernance foncière moderne à l’échelle du Canada.

On compte à ce jour 89 Premières Nations qui mettent en œuvre des codes fonciers, et plus de 75 autres qui élaborent ou souhaitent adopter leur propre code foncier.

EXEMPLES DE RÉUSSITE

Première Nation Tzeachten

La Première Nation Tzeachten a développé dans les limites de la réserve un solide marché du logement qui suit le rythme de la croissance de la valeur des maisons situées hors réserve en Colombie-Britannique.

  • Cette réussite est directement lié au fait que cette PN possède son propre code foncier et par conséquent la capacité de mettre en œuvre directement des baux et des ententes de développement. Il est ainsi possible d’offrir une certitude accrue aux divers droits fonciers accordés sur les terres de réserve grâce à un registre des terres qui facilite la vente des maisons situées sur les terres de réserve;
  • Plus de 1200 maisons se vendent sur le marché libre et génèrent des revenus de location.
  • L’activité à cet égard continuera de croître avec la construction prévue de 400 autres maisons au cours des deux prochaines années.
Tzeachten First Nation

Partagez vos réussites

Que ce soit la fierté de reprendre la gestion des terres et des ressources des réserves, le retrait des terres de réserve de la Loi sur les Indiens, la reprise en main du contrôle communautaire sur la gestion et le développement des terres des Premières Nations menant à la revitalisation culturelle, des initiatives d’énergie verte, ou d’autres motifs. Nous serons heureux de mettre en évidence et de partager les progrès et les plans de votre communauté pour les générations futures.

Nous serons ravis d’entendre parler des réussites de votre communauté et de le présenter.

Partagez vos histoires ici

Suivez-nous